Le titane et le zirconium étant parfaitement biocompatibles, il ne peut y avoir de rejet à proprement parler.
Cependant, comme pour tout acte chirurgical, il y toujours des risques potentiels. Pour limiter ce risque, un examen complet de votre cavité buccale est réalisé, ainsi qu’une évaluation de votre état de santé général, en se mettant en rapport avec votre médecin traitant si nécessaire.